23 avril 2013

Tourisme alternatif : l'avenir du tourisme européen ?

  

L'Organisation mondiale du tourisme prévoit que la progression des recettes du tourisme européen proviendra essentiellement d'autres formes de voyages que celles connues dans les vacances "classiques", d'ici une dizaine d'années. D'ailleurs, une nette progression est déjà observée, pour ces nouveaux types de vacances.

En effet, le tourisme alternatif connait une croissance très rapide, par rapport aux autres types de voyage. Il devrait représenter 20% de l'ensemble des déplacements dans les 10 prochaines années.



Mais qu'est ce que le tourisme alternatif? 

C'est le nom générique donné aux différentes formes de tourisme, qui ne sont pas considérées comme du tourisme de masse, et qui représente différentes alternatives au tourisme de masse.

 Ce mode de tourisme n'utilise pas les méthodes de l'industrie du tourisme "classique" qui visent trop souvent la rentabilité à tout prix et à court termes. Le tourisme alternatif cherche à promouvoir des modes de voyages dont l'impact sur l'environnement naturel et culturel n'est pas nocif. Car le tourisme de masse nuirait à l'environnement naturel et ne contribuerait pas au développement locale de ces régions, selon les idées de se nouveau type de tourisme.

 

Il existe différentes formes de tourisme alternatif :

-  Tourisme durable (Écotourisme et tourisme rural)

-  Tourisme équitable et tourisme solidaire

-  Tourisme responsable

-  Tourisme social

 

C'est vrai que les envies de destinations touristiques ont beaucoup changées depuis quelques années, et donc plusieurs facteurs favorisent cette rénovation dans le tourisme européen :

-  Les touristes sont en quête de nouveaux endroits et de nouveaux produits.

-  Ils sont plus mobiles, avec la libération des transport aériens et à la construction de nouveaux axes routiers au sein de l'Europe.

-  Ils optent pour des séjours plus court mais plus fréquent tout au long de l'année (ils veulent des vacances plus actives!).

-  La population européenne vieillit, mais reste plus longtemps en activité.

-  Et les touriste se préoccupent de plus en plus de l'environnement.

 

 

Ces facteurs sont tirés d'un Euro baromètre (ensembles d'études menées au sein de l'Union Européenne) de 1997-1998, consacrés aux Européens en vacance. Même si cette source date, elle démontre bien un changement dans les motivations pour les vacances des Européens. Un changement que permet le tourisme alternatif.

Le tourisme alternatif connait une forte évolution, selon un sondage réaliser en France, par les tenants du tourisme responsable, 72% des français interrogés se disent séduit par le concept de ce mode de tourisme.

 

Mais malheureusement, 78% des voyageurs français trouvent qu'ils sont mal informés. Et seulement 7% des voyageurs français utilisent le tourisme durable.

 

Je pense qu'avec une meilleur publicité et des efforts dans la mise en avant des idées et des programmes de destination. Le tourisme alternatif pourrait prendre une plus grande place dans le tourisme européen et limiter les dégâts causés par le tourisme de masse.



Posté par voyag2013 à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Tourisme alternatif : l'avenir du tourisme européen ?

Nouveau commentaire